Quartier des Clochettes, Saint-Fons – Nathalie Frier

Monsieur le Président, chers collègues,

Ce sera ma dernière intervention dans ce mandat, et c’est une vraie fierté qu’elle puisse porter sur le projet Minguettes – Clochettes. En effet, ce projet est emblématique à plusieurs titres. Je me concentrerai pour ma part sur le côté Clochettes.

Souvent, on entend parler de Saint-Fons (pour le bas) et des Clochettes. Comme s’il y avait deux communes différentes. La topographie crée des ruptures que l’évolution sociale renforce. L’action publique doit recréer de l’unité.

Quand on se balade aux Clochettes, que l’on rencontre des habitants de manière impromptue, tous ont des souhaits, des demandes pour leur quartier, des points à améliorer.

Et lorsque l’on parle du projet urbain avec des habitants, certains nous disent « on ne vous a rien demandé ». Et c’est précisément ce silence et ce calme apparent qui règnent qui doivent nous alerter sur la nécessité d’agir.

Le diagnostic est là : peu d’activité, des habitants refermés sur eux-mêmes, un grand ensemble immobilier public peu ou sous-occupé, un collège à rénover, des équipements à déplacer à cause du PPRT : bref il y a matière à agir.

Trop souvent, en France, on a pensé que la rénovation urbaine venait après des incidents, pour essayer de corriger le tir.

Ici nous avons le devoir d’agir avant que ce calme ne se transforme en « ras-le-bol ».

Nous avons le devoir d’agir afin d’éviter le repli sur soi qui est souvent la conséquence du sentiment d’abandon.

Alors, avec le projet qui nous est présenté ce soir, nous agirons.

Je disais que le projet Minguettes Clochettes était emblématique à plusieurs titres. L’un d’entre eux est justement ce côté intercommunal.

Nous avons réussi à bâtir avec Vénissieux, la Métropole et tous les partenaires, un projet cohérent. Les enjeux sont parfois différents, mais la proximité des deux quartiers crée une logique d’ensemble intéressante.

Il nous reste à travailler encore les financements, pour améliorer le soutien de l’ANRU notamment. Mais je pense que c’est possible, au regard des enjeux de ce projet, bien au-delà de la Métropole.

Sur la délibération à proprement parler, nous voyons bien, contrairement à ce que l’on entend ici ou là que ce projet n’a pas été construit dans le dos des habitants.

Il est construit pour eux, il a avancé avec eux. Les réunions de quartier, l’écoute des conseils citoyens, les réunions publiques plus globales et les contributions écrites : la concertation a eu lieu.

Oui, dans notre pays et plus spécialement dans les quartiers en politique de la ville, il est difficile d’attirer du monde dans les concertations, difficile de toucher les habitants en dehors des professionnels de la concertation. Pourtant, je pense que nous l’avons fait. L’avis des habitants compte, car changer un quartier c’est changer leur vie.

Les points qui ressortent de cette concertation ne sont pas des surprises. Nous les avons intégrés dans nos réflexions, dans ce que nous avons présenté.

La mobilité, la pacification du boulevard Yves Farge, l’habitat, la voirie, le commerce, l’environnement, la tranquillité publique, tout cela est bien au cœur des priorités.

La mobilité est primordiale, si l’on veut donner des perspectives d’avenir. Rien ne serait pire qu’avoir :

  • un transport lourd dans le centre de Saint-Fons,
  • un tram à Vénissieux,
  • une potentielle station de métro dans une commune voisine,
  • et rien aux Clochettes.

La stratégie des transports en commun doit être pensée au regard des bassins de vie, avec une vision de long terme. En la matière, mieux vaut un tram d’avance, qu’un train (ou un métro) de retard.

Il y a ensuite une nécessité d’ouvrir la place des Palabres. Pour donner des perspectives aux équipements publics, pour animer le quartier.

Cela n’a pas été facile, je crois que Michel Le Faou comme vous Monsieur le Président, reconnaitrez que si je veux obtenir quelque chose pour le bien des habitants, je ne lâche pas facilement les choses.

Je crois profondément que ce territoire a un avenir, mais il faut s’en donner les moyens. Je remercie donc la Métropole de son soutien sur le sujet.

L’un des éléments phares du projet sera la relocalisation complète du centre de formation de la Métropole, dont nous avons souvent discuté. Cela me semble un élément important, un signal fort. Et je crois qu’en ouvrant la place, nous relierons cet équipement au quartier.

Rien ne serait pire qu’un équipement métropolitain refermé sur lui-même.

Pour nos collègues qui connaissent peu ce secteur, ou qui en ont une vision déformée car alimentée par les chroniques médiatiques, sachez que ce plateau, c’est aussi un poumon vert. Faire de ces deux quartiers un parc habité, c’est une ambition forte, mais c’est possible.

Pour Saint-Fons, les clochettes sont un poumon vert. Un poumon vert à préserver et à conforter.

Oui, mesdames, messieurs, je crois que l’on peut envisager l’écologie dans les quartiers populaires. Je crois que le développement durable est un volet nécessaire du renouvellement urbain.

J’entends trop souvent des discours qui oublient l’humain, au détriment d’enjeux idéologiques.

Préserver le climat, assurer une qualité de vie respectueuse de l’environnement, c’est aussi travailler sur le respect des femmes et des hommes qui peuplent les territoires, dans la diversité de leurs situations, dans la diversité de leurs besoins.

Avoir une ambition durable pour notre Métropole, c’est essayer de voir les choses hors des limites du périphérique. C’est essayer de parler à toute la population. La gestion d’un territoire, ce n’est pas appliquer une idéologie toute prête. C’est d’abord regarder la réalité en face, une réalité souvent difficile, qui ne se traite pas par les solutions faciles.

Depuis des années, le Grand Lyon puis la Métropole cherche à tisser un lien urbain entre des territoires qui sont très divers. Ce projet en est un exemple, car en donnant un avenir aux Clochettes, nous créerons une unité.


Je vous remercie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s