Subvention au SYTRAL PEM Part-Dieu – Fouziya Bouzerda

Monsieur le Président, chers collègues,


Le Pôle d’Échange Multimodal de la Part-Dieu fait partie de ces projets
d’envergure qui, de par leur complexité et leur taille, nécessite un investissement financier et temporel souvent amené à être revu à la
hausse.
Ce projet structurant pour notre Métropole, notre région et également
le réseau ferré national, fait ainsi l’objet de coûts complémentaires
en raison de « modifications de programmes ». Ces modifications
concernent en l’occurrence :
• des travaux de voirie et d’espaces publics
• et l’évolutivité des systèmes de transport, comme par exemple la
modification des abris voyageurs de la station Part-Dieu Vivier
Merle du Tramway T1.
Le présent rapport manifeste la volonté d’infléchir la rigidité de la
baisse des subventions allouées au SYTRAL.

C’est une très bonne nouvelle, d’abord parce que :

  • cette somme permettra de financer des travaux connexes qui
    tombent sous la maitrise d’ouvrage du SYTRAL, des travaux d’aménagement de voirie, pas directement liés à la conception d’une ligne de tram ou de métro, si l’on peut caricaturer ainsi.
  • Et parce que cela permet de compenser la baisse annuelle de 3% de la
    participation au fonctionnement du SYTRAL.
    La volonté d’accompagner le SYTRAL dans des projets d’investissement au regard des enjeux structurants fait désormais consensus.

Cependant les projets d’investissement dans la mobilité prennent
vite une ampleur particulière au regard des nombreux travaux de dévoiement de réseaux, d’aménagements routiers, cyclistes et piétons sont à envisager.

Ainsi on comprend que le budget d’investissement du SYTRAL se retrouve parfois appauvri par ces « travaux » qui lui incombent, et dont il doit porter le financement, mais qui ne concernent pas directement l’aménagement d’un moyen de transport en commun.

Construire la mobilité de demain nécessite des investissements à la
hauteur de nos ambitions. Il apparait donc nécessaire de modifier plusieurs éléments dans cette perspective :

  • revoir le budget du SYTRAL à la hausse de manière globale,
  • ne pas lui laisser porter le poids du financement de travaux d’aménagements routiers, cyclistes et piétons,
  • ainsi, il peut être envisagé de partir sur une nouvelle convention
    entre la Métropole de Lyon et le SYTRAL afin de proposer une répartition
    plus équilibrée de la prise en charge de ce type de travaux.


En conclusion, au regard des perspectives d’avenir et des attentes exigeantes de mobilité des citoyens, il faudra doter le SYTRAL d’un budget à l’image des projets ambitieux que l’on souhaite voir se réaliser
tant pour les transports du quotidien avec le renouvellement de nos
bus propres, que par la réalisation du futur plan de mandat.


Je vous remercie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s