Études de mobilité – Fouziya Bouzerda

Monsieur le Président, chers collègues,


Le Plan de Déplacements Urbains (PDU) adopté en 2017, fixe les objectifs à atteindre pour les prochaines années en matière de mobilité et de déplacements sur l’agglomération. Il doit répondre à plusieurs enjeux majeurs en termes d’écologie, d’urbanisme, de nouveaux usages et d’accessibilité.

Il s’articule autour de plusieurs axes stratégiques et de 122 actions à
réaliser à l’horizon 2020 – 2030, c’est donc dès avril 2018 que le SYTRAL
a lancé des études prospectives de mobilité. Sur les quadrant Est, Nord
et Ouest, afin de mieux identifier et ainsi appréhender les enjeux de
mobilité de l’agglomération lyonnaise.

Les solutions de mobilité devront apporter des réponses à la fracture
sociale et territoriale.
La loi Mobilité intègre notamment la nécessité pour les collectivités
de s’organiser et de mieux collaborer avec l’ensemble des territoires
afin de réduire ces fractures territoriales. Ces solutions se matérialisent par des schémas de mobilité intégrant la notion de bassin de vie et des déplacements à organiser dans les communes autour des zones d’activités.

Cette volonté de favoriser une mobilité plus inclusive fait partie des
enjeux de l’innovation pour le transport public qu’intègre le SYTRAL.
Notamment dans le cadre des expérimentations du TAD.

C’est dans cette logique notamment que le SYTRAL a lancé ces études
prospectives et initié un nouveau cycle avec :

  • Un réseau intermodal structurant, développé autour de la réalisation
    de nouvelles lignes de Métro et de Tramway.
  • Le développement de parcs-relais,
  • Le transport par câble,
  • Et les navettes fluviales.

Ces études sont aujourd’hui un support utile, qui pourra être demain
croisé avec les études stratégiques de mobilité que la Métropole
souhaite lancer comme le propose cette délibération.
Les futures études prospectives de la Métropole, en complémentarité
des résultats des études du SYTRAL permettront :

  • d’apporter de nouvelles solutions de mobilité,
  • de mieux répondre aux besoins des usagers,
  • de mieux identifier et prévenir les phénomènes induits tels que la
    densification et l’augmentation du foncier,
  • et enfin de mieux concevoir les futurs schémas et plan relatifs aux
    déplacements et à l’urbanisme de notre agglomération.

En somme, il s’agit avec ces nouvelles études d’aller encore plus loin et
d’en faire encore plus pour un territoire à la pointe, où l’innovation fait
partie de l’ADN d’un réseau de mobilité fluide et constamment en
mouvance pour être en phase avec l’avenir!

Notre intergroupe votera favorablement ces études.
Je vous remercie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s