Centre de Ressources de botanique appliquée, à Charly – Corinne Barbasso-Bruas

Monsieur le Président, chers collègues,

L’année 2020 est un tournant.

Marquée par des élections, et pour nous habitants de la commune de Charly, par un début d’année sans Claude Vial que nous regrettons profondément, il nous incombe de penser à la continuité des actions pour 2020 et notamment à poursuivre le travail  passionné engagé par Claude Vial dans l’intérêt de notre commune avec le CRBA.

Le Centre de ressources de botanique appliquée de Charly (le CRBA), est indéniablement un des projets qu’il s’agit de soutenir, tant il est exemplaire.

Pour ceux qui n’ont pas fait le déplacement en avril 2019 pour l’inauguration de ce lieu, il faut imaginer un ancien domaine agricole de plusieurs hectares accueillant de multiples espèces de végétaux.

Mais ce qu’il faut y voir, ce n’est pas qu’un ancien corps de ferme rénové :

  • C’est un lieu à la pointe, unique en son genre. Une sorte de laboratoire de la biodiversité qui étudie les végétaux d’hier et d’aujourd’hui pour répondre aux enjeux de demain, tels que :

– l’appauvrissement génétique et nutritionnel de nos végétaux,

– l’appauvrissement de nos sols,

– les changements climatiques, …

  • C’est la capacité d’une commune de taille relativement modeste à travailler avec une grande ville internationale comme St Pétersbourg. En effet, le principe du CRBA est de constituer une collection de végétaux variés et anciens, de partager des ressources documentaires et de concevoir des programmes de recherche avec l’Institut Vavilov basé à St Pétersbourg, un institut renommé qui compte des milliers de variétés végétales en son sein.
  • Enfin, c’est un lieu qui fédère tout un écosystème et tout un ensemble de compétences. Que ce soit en termes :

– d’expertise sur de la conception de jardins historiques ou expérimentaux,

– d’étude sur les applications possibles de certaines plantes,

– voire de conception de jardins à la demande de partenaires privés, le CRBA est connecté avec tout un ensemble de partenaires variés.

En cela, soutenir le CRBA, comme le fait la Métropole depuis le début, c’est participer au rayonnement de notre territoire, et s’inscrire dans un monde globalisé où les enjeux vont au-delà des limites administratives métropolitaines.

Aussi, il est crucial aujourd’hui de continuer de soutenir le CRBA. Les subventions de fonctionnement qui sont soumises au vote (et qui permettront d’animer le centre de ressources, d’actualiser le site Internet et bien d’autres choses…), s’inscrivent dans cette logique.

Mais notre intergroupe défend la nécessité d’aller plus loin dans les années à venir, afin d’ancrer ce centre comme une vraie référence en la matière sur notre territoire et en France, car c’est assez unique. Et pourquoi pas trouver grâce à ce lieu, des concepts innovants basés sur les plantes dans les domaines :

  • des arts,
  • des techniques,
  • des sciences,
  • de l’industrie, …

Enfin, je ne peux pas finir cette intervention sans mentionner l’engagement profond que Claude Vial avait envers ce projet, un projet d’avenir pour notre génération et celle d’après. Il l’a porté jusqu’au bout, et l’inauguration en 2019 de la ferme Melchior a marqué la concrétisation de toute cette énergie.

Une énergie qu’il nous faut garder pour répondre au besoin crucial de développer ces ressources végétales, au cœur des enjeux de demain.

Je vous remercie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s