Redynamisation de la presqu’ile – Emmanuel Hamelin

Monsieur le Président, chers collègues,

Aujourd’hui, l’activité économique et commerciale est, depuis bientôt un an, durement touchée par les conséquences du mouvement des gilets jaunes. En mars, la CCI Lyon Métropole chiffrait ce manque à gagner à 50 millions d’euros au minimum.

Il faut pourtant rappeler que le commerce de proximité est bien plus que la fourniture d’un produit ou d’un service. Il est générateur de lien social, il anime la vie de quartier en permettant le maintien à domicile de nos aînés, ou des personnes à mobilité réduite. Il est générateur de sécurité en éclairant et en remplissant nos rues, et enfin de croissance et d’emploi offrant des débouchés à tous les profils.

La métropole a d’ailleurs fait le choix de s’impliquer spécifiquement sur cette compétence à la demande des communes. Certains de nos commerces situés sur la presqu’île lyonnaise, dont le rayonnement est métropolitain et régional, sont encore plus durement touchés en raison des rassemblements systématiques sur les places et artères commerçantes déjà impactées par les travaux initiés dans le cadre de notre PPI. Le mouvement des gilets jaunes est venu frapper le commerce de proximité au moment même où celui-ci se redéfinit pour faire face à la montée en puissance du commerce en ligne.

Malgré ces difficultés, les artisans et commerçants ont fait preuve de créativité et de solidarité. Ils ont su mobiliser tous les partenaires institutionnels et toutes les énergies pour amortir les effets de cette crise: l’Etat, la Métropole et la Ville de Lyon, la CCI et la CMA.

Je salue la mobilisation de la Ville de Lyon auprès des commerçants qui a effectué un effort sans précédent de plus de 700 000 d’aides et d’exonérations et qui a déposé un dossier auprès de l’Etat dans le cadre du plan de redynamisation en obtenant 150 000 .

Je salue également la mobilisation de la Métropole qui a abondé ce fonds à hauteur de 70 000 euros. Je tiens particulièrement à saluer Fouziya BOUZERDA, en qualité d’adjointe en charge du commerce à la Ville de Lyon et de Vice-Présidente à la Métropole qui s’est particulièrement investie en réunissant tous les partenaires et en associant les chambres consulaires à ce comité d’agrément des actions des associations commerçantes. Toute initiative en faveur de la redynamisation de notre tissu économique et commercial est salutaire.

Nous approuvons donc sans réserve ce projet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s