Agenda 21 Vallée de la Chimie – Fouziya Bouzerda

Intervention de Fouziya Bouzerda pour Avenir Métropole

Monsieur le Président, chers collègues,

La Vallée de la Chimie représente avec ses 10 000 emplois et ses 400 millions d’euros investis, l’exemple parfait de la renaissance et de la transformation d’un site industriel, hier berceau de la chimie française et aujourd’hui véritable locomotive de la filière chimie et environnement!

L’évolution de ce secteur a conduit les acteurs locaux (collectivités et entreprises) à se mobiliser, réfléchir et redéfinir les règles d’une cohabitation et une relation nouvelle entre le tissu industriel, son territoire et ses habitants. C’est avec l’agenda 21 qui ont été posées dès 2007 les bases d’un projet global incluant dynamique industrielle, développement durable et interaction citoyen-entreprise.

Aujourd’hui 12 ans plus tard, on observe que le pari est réussi. Il ne s’agit pas seulement d’un pôle industriel, mais aussi d’un pôle de compétitivité et de recherche avec plus de 3000 chercheurs.

Notre stratégie industrielle et immobilière couplée à la prise en compte et la valorisation des espaces naturels et des communes entourant la vallée, ont permis avec des initiatives telles que l’Appel des 30 de reconnecter les habitants et les territoires avec leur industrie. C’est le cœur même de notre candidature au projet TIGA (Territoire d’Innovation de Grande Ambition) qui vient d’être retenue.

La vision d’une industrie du futur ancrée dans le territoire est un enjeu capital qui sera révélateur de notre capacité à créer encore plus d’emplois, mais également à améliorer durablement le cadre de vie des habitants de la vallée.

La qualité de l’air et la mobilité sont au cœur des préoccupations actuelles des acteurs et habitants de la vallée et au cœur des actions des 2 partenaires subventionnés dans la présente délibération :

– l’Association pour le développement durable de la Vallée de la Chimie (ADDVC),

– et l’association Racines communes.

La Métropole de Lyon et le SYTRAL sont ainsi mobilisés pour répondre à ces enjeux de manière innovante et contribuer à la démarche de l’Agenda 21.

– Ainsi, en matière de mobilité, des renforts d’offres et la réalisation d’investissements structurants vont considérablement renforcer la desserte du secteur.

– La ligne ZI6 qui relie Techsud et la Vallée de la Chimie jusqu’au cœur de la Métropole en 30 min, avec la ligne de Métro B, les lignes de tramway T1 et T2, les lignes de bus C12 et 60, la nouvelle ligne T6 (en service dès novembre 2019), la gare de Saint-Fons et à terme avec la future ligne A8.

Bref une desserte adaptée avec une forte connexion au pôle d’échange le plus proche pour un accès plus rapide au centre-ville et une diffusion sur toute l’agglomération.

– Cette ligne ZI6 est renforcée depuis la rentrée 2019 avec une capacité plus importante en heure de pointe et en heure creuse.

Elle fait également l’objet d’une expérimentation avec l’utilisation des bus à hydrogène. Il s’agit en l’occurence d’hydrogène vert, détail très important en terme de qualité de l’air, grâce à la station de distribution d’hydrogène de la CNR. La ZI6 devient la 1ère ligne à être équipée de bus à hydrogène au sein de notre région.

– Une expérimentation de transport à la demande dynamique avec des véhicules hybrides de 7 à 9 places, vient compléter ce dispositif dans le cadre de l’appel des 30. C’est une solution de transport pour les zones d’activités étendus et les secteurs d’habitat peu dense où les lignes régulières classiques ne permettent pas une desserte suffisante. Cette expérimentation s’inscrit dans le cadre de l’expérimentation plus large du SYTRAL avec la mise en œuvre de ce nouveau Transport à la Demande dynamique (TAD) sur 3 zones ciblées: la zone Mi-Plaine, Vallée de la Chimie et Techlid.

– Ensuite, d’autres expérimentations viendront renforcer l’offre de mobilité sur ce territoire, comme le projet ESPRIT, porté par le CEA et Grenoble, d’une flotte de véhicules électriques en autopartage, compact, emboitable et rechargeable en même temps.

Nous nous sommes d’ailleurs réunis avec l’ensemble des entreprises et acteurs le 5 septembre dernier dans les locaux de Solvay avec le SYTRAL, la Métropole, la SNCF, l’ADDVC, afin de travailler ensemble pour offrir des solutions à la hauteur des attentes des usagers et des entreprises. Ces dernières sont de plus en plus nombreuses dans la Vallée de la Chimie et conditionne leur implantation à une offre de mobilité suffisante, facteur d’attractivité.

Tout ce dispositif ainsi que le plan de mobilité inter-entreprises de la vallée de la Chimie sont une alternative à l’autosolisme, une réponse à la gestion du dernier km et dans sa globalité des solutions pour améliorer la qualité de vie des employés et habitants. Je vous remercie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s