soif de république

Intervention de Nathalie Frier pour Avenir Métropole

Monsieur le Président, chers collègues,

Voici un projet pleinement en lien avec la vocation de notre Métropole : mettre l’humain dans toutes ses politiques. Veiller à garantir les équilibres en tous et donc à mettre en pratique les principes de Liberté Egalité Fraternité.

Je parle avec d’autant plus de conviction de ce dossier que la ville de Saint-Fons est présente dans les instances de pilotage et de conception de ce projet depuis l’origine.

Quelle est l’idée ? L’idée est bien de lutter pour et plus simplement contre. Pour l’égalité, pour le respect des principes républicains. Pendant longtemps, nous avons lutté contre les dérives diverses, les haines, les discriminations. Et pourtant. Et pourtant, depuis des années, on voit monter les divisions, la haine, les actes et les propos inacceptables.

Rien n’a changé si ce n’est qu’on parle d’avantage de ces sujets, ce qui est déjà bien mais demeure insuffisant. Nous devons dès lors passer à une action positive qui vise à promouvoir les bons comportements, les projets qui tissent le lien social et défendent les valeurs républicaines.

Pour lutter contre la haine, mettons au centre du débat les bons comportements.

Apprenons-les. Valorisons-les.

L’égalité se proclame depuis longtemps : elle doit se vivre dans la réalité désormais pour tous. Nous le faisons au quotidien dans nos missions d’élus, dans nos villes, dans notre Métropole. Nous pouvons encore le développer.

La discrimination est de plusieurs formes, elle se fait en fonction du genre, des origines, elle est aussi territoriale.

Les axes de travail que sont mémoire et histoire, l’ouverture sur le monde, l’éducation aux médias et la cybervigilance, la culture et le sport permettent de toucher les populations dans la diversité de leurs âges, de leurs activités.

En effet, la lutte pour l’égalité est un travail du quotidien. Elle ne peut être le seul fait de politiques ciblées. Elle doit être à l’esprit de tous, tout le temps dans chaque politique.

Ce qui nous a poussé à Saint-Fons à nous lancer dans ce projet, c’est notre projet Femmes 365, qui voulait promouvoir la mixité, la place des femmes en permanence et partout, et pas simplement par une action ponctuelle « Femmes ». La logique est ici la même.

Je tiens à rappeler que si la DILCRAH lance chaque année des appels à pour les associations et EPC dans le cadre des projets de lutte contre le Racisme l’Antisémitisme et les Haines, les collectivités territoriales ne pouvaient pas prétendre à ces financements sauf très rares exceptions.

A travers ce projet Soif de République, c’est donc la première fois que l’État, la Métropole et des villes s’associent pour mener des actions à destination de tous les publics et pas seulement pour les habitants des quartiers bénéficiant des financements de la politique de la Ville sur cette question de l’égalité.

Soyez donc assurés que ce soutien que la Métropole apporte sera bien employé. Je souhaite par ailleurs que ce projet puisse s’étendre par la suite à d’autres communes : je le redis, la lutte pour l’égalité, c’est un problème partout, et c’est un sujet pour tous.

Notre groupe votera donc avec enthousiasme ce projet. Oui, nous avons soif de République.

Je vous remercie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s