ATMO Auvergne Rhône-ALpes

Intervention de Carole Burillon pour Avenir Métropole

Monsieur le Président, chers collègues,

En 2018 les météorologues nous annonçaient qu’en 2050 le climat de Lyon ressemblerait à celui de Madrid et en 2100 à celui d’Alger.

Fin juin les températures dépassaient les 40°C avec une alerte pollution au rouge, mais nous ne sommes ni à Madrid, ni en 2050.

Lyon et les communes de la Métropole ont connu un épisode caniculaire auquel nous avons fait face en activant nos différentes mesures d’urgence.

Aussitôt le niveau 2 de l’alerte activé par la préfecture (le 25 juin), la circulation différenciée a été mise en place à Lyon et Villeurbanne. Seuls les véhicules équipés de vignettes Crit-Air 0, 1 et 2 et les covoitureurs (à partir de 3 personnes par véhicule) étaient autorisés à circuler. Cette mesure a permis de réduire le trafic dans l’agglomération et de limiter ainsi la pollution de l’air, puisque 65% des véhicules n’étaient plus autorisés à circuler.

Combattre l’autosolisme et inciter l’habitant à ne pas prendre sa voiture, voici l’objectif devant permettre la limitation de l’impact carbone en favorisant l’auto-partage, le covoiturage, les modes actifs et l’augmentation de la part modale des transports en commun.

Sans attendre le déclenchement/l’activation du niveau d’alerte, le SYTRAL a déclenché le Tick’Air qui permet de voyager sur tout le réseau TCL pendant 24h pour 3 euros. Une solution très plébiscitée par les habitants puisque près de 120 0002 Tick’Air ont été utilisés/vendus en une semaine (25 juin au 2 juillet) sur le réseau.

Notre réseau de transports en commun oeuvre activement à réduire son impact grâce à une stratégie d’acquisition de bus propres nécessitant un investissement de près de 200 millions d’euros pour 350 véhicules.

L’action d’ATMO Aura dépasse le simple fait de fournir les données pertinentes à la qualité de l’air sur notre territoire. L’association accompagne les décideurs dans l’élaboration et le suivi de plans d’actions comme le PCAET ou encore du Schéma Directeur des Énergies (SDE) dont les thématiques sont liées au Plan Climat.

Le Plan Climat, Air, Énergie Territorial (PCAET), véritable cadre dont les objectifs sont la réduction des émissions de gaz à effet de serre et l’adaptation au changement climatique, concentre les actions de la Métropole sur le défi climatique.

Le volet spécifique sur l’air, le Plan Oxygène, intègre notamment la zone à faibles émissions (ZFE) qui interdit la circulation des poids lourds et véhicules utilitaires dans un périmètre défini. Grâce à la ZFE, projet accompagné par ATMO Aura, et au renouvellement des véhicules professionnels les plus polluants, ATMO indique que l’on pourrait voir le nombre d’habitants surexposé à la pollution divisé par 2 en 2021.

Le PCAET touche également l’habitat avec le dispositif Ecoréno’v3 et la prime air-bois. La Métropole de Lyon incite également les acteurs économiques et industriels à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre à travers les mesures suivantes inclues dans le PCAET:

– le soutien aux énergies renouvelables avec l’Appel des 30,

– à l’innovation dans les technologies plus propres,

– à la réalisation d’audits énergétiques auprès des entreprises…

—> L’ensemble de ces actions a déjà permis de réduire de 11% les émissions de ces acteurs depuis 2003.

Selon ATMO Aura, les émissions de CO2 sont en baisse de 16% et la consommation d’énergie de 9,5%7 sur notre territoire entre 2000 et 2015, alors que la population a augmenté de plus de 13% sur la même période.

La réalité de l’urgence climatique nécessite des politiques innovantes d’envergure permettant d’avoir rapidement un impact réel et durable sur la qualité de l’air sur notre territoire, d’où la nécessité de faire évoluer nos plans et schémas relatifs à ces enjeux.

C’était le but de la consultation citoyenne « ensemble parlons climat » de la ville de Lyon (qui s’est tenue du 1.10.18 au 1.12.18) en vue de l’élaboration du plan climat pour 2020-2030, qui nous l’espérons, nous permettra d’anticiper et de limiter par nos actions et surtout les réorientations de nos politiques publiques l’impact pollution de nos activités.

Je vous remercie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s